Appel des 100 (pour un marché du travail décent)

Un an d’enquête avec mon collègue journaliste Louis Van Ginneken, l’appui d’Esteban Debrulle et Leo Gillet aux illustrations. L’objectif de Médor ? Mettre à jour les mécanismes de triche à la sécurité sociale par le non-paiement des cotisations patronales à l’ONSS de plusieurs entreprises belges importantes. Ceci renforçant la précarisation d’une main-d’oeuvre au carrefour des discriminations, et appauvrissant considérablement les caisses de l’Etat. Cette fraude s’accompagne d’une exploitation au travail pour le personnel concerné. Par ailleurs, notre enquête démontre que la fraude sociale organisée découle ou s’inspire des pratiques criminelles comme le trafic de drogue.

Cela débouche sur quoi ? Un Appel des 100 pour un marché du travail décent. Ce document a été signé par :

5 des partis francophones représentés à la Chambre, les 3 syndicats et des dizaines d’organismes ou de personnalités décidées à dire « stop » à la fraude sociale organisée.

Plus d’explications ici : https://medor.coop/nos-series/mon-travail-mon-enfer/appel-des-100-pour-un-travail-decent-esclavage-moderne-dumping-social-fraude/

Répondre à Appel des 100 (pour un marché du travail décent)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s