Pourquoi la SNCB est en « faillite »

medor-1Le malaise à la SNCB est forcément plus profond que l’écume des jours : plaintes des usagers, reports d’investissements, soupçons de malversations. Dans son premier numéro, sorti en novembre 2015, j’avais publié dans Médor le résultat d’une enquête de plusieurs mois dans les arrières-gares de cette société brassant des milliards d’euros. C’est à lire ici

Répondre à Pourquoi la SNCB est en « faillite »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s